Qu’est-ce que c’est la course à pieds ?

Qu'apporte cette activité.

Contrairement à la marche, et au trot et galop des quadrupèdes, la course a pieds présente une efficacité énergétique peu dépendante de la vitesse (environ 200 mL d'oxygène par kilogramme et par kilomètre) ce qui permet un grand éventail de vitesses de locomotion. La course fait de l'homme un piètre sprinter en comparaison aux mammifères quadrupèdes mais lui confère une grande endurance, absente chez les autres primates et rare chez les mammifères. Ces capacités seraient liées à une évolution anatomique apparue dans le genre Homo, la question dans ce cas serait de savoir si l'apparition de l'endurance à la course est un trait de l'évolution ou un effet collatéral de celle-ci.

 

Beaucoup de coureurs commencent à courir avec un objectif physique : perdre du poids, tonifier les jambes… Ce sont effectivement certains des avantages de la course à pied. Mais ils ne sont pas les seuls.  

Les bienfaits de la pratique de course à pied se font ressentir sur tous les aspects de la santé : 

La perte ou la stabilisation de poids : C'est le premier objectif pour 60 % des coureurs. À l'exception du ski de fond, la course à pied brûle plus de calories par minute que toutes les autres formes d'exercice cardiovasculaire.

Prévenir la perte osseuse et musculaire : Nos os sont conçus pour répondre aux exigences qui leur sont imposées. Assis devant l'écran toute la journée, nos os se fragilisent. La pratique régulière de la Course à Pied maintien en forme notre squelette. Par ailleurs, la pratique d'un exercice intense comme la course, favorise la production de l'hormone de croissance humaine.

Lutter contre la maladie : Courir réduit le risque d'accident vasculaire cérébral et le cancer du sein. C'est ainsi que certains médecins conseillent cette pratique à leurs patients qui présentent un risque élevé ou qui rencontre les premiers signes de l'ostéoporose, du diabète et de l'hypertension. La course réduit le risque de crise cardiaque, en renforçant le cœur et en diminuant la pression artérielle. Parce qu'elles se contractent trois fois plus durant la course qu'en période d'inactivité, les artères deviennent plus souples.

Maintenir et améliorer la santé en général : La course est l'une des meilleures activités pour améliorer la santé de la plupart des gens. Ainsi, elle maintient le niveau de " bon " cholestérol, réduit le risque de caillots de sang, stimule le système immunitaire par la création d'une concentration plus élevée de lymphocytes (globules blancs qui s'attaquent aux maladies) et favorise l'utilisation des poumons souvent inutilisés.

Gagner en confiance : Contrairement à d'autres sports individuels, le jogging renforce la confiance et l'estime de soi. Cette pratique permet aux coureurs expérimentés de devenir plus forts et plus sûrs d'eux en procurant un sentiment de puissance et de liberté. La perte de poids qui accompagne cette activité améliore la perception de sa propre image.

Lutter contre le stress : Le temps de la course est souvent un temps de réflexion, de méditation ou d'évasion. La durée de l'activité permet de résoudre ses difficultés, de se libérer l'esprit. Que demander de plus qu'une activité physique qui permet de vider son esprit et de trouver des réponses à ses préoccupations ? Quelques petits sprints, et vous vous sentirez mieux en un rien de temps.

Dépression - Le Nirvana du Coureur : Au-delà du stress, il a été prouvé que la course à pied, notamment à l'extérieur sur les sentiers, permet de lutter contre la dépression, les dépendances de toutes sortes (consommation de cigarettes, d'alcool, …) ou plus simplement apporte un sentiment général de bonheur.

Le " Nirvana du coureur " a été découvert par le docteur Cooper lorsqu'un de ses patients en mauvaise santé et dépressifs tentait de " se suicider " en provoquant un arrêt cardiaque en accélérant violemment le rythme de celui-ci. En courant régulièrement des sprints, ce patient s'est rendu compte que sa dépression disparaissait. Courir libère des endorphines dites " hormones du bonheur " qui améliorent l'humeur et bloquent les récepteurs de douleurs.

Les patients pratiquant la course à pied ressentent ainsi moins de tension, moins de dépression et moins de fatigue. Courir occupe leur attention et la détourne de l'objet de leur dépendance.

Renforcer sa force de caractère : Au-delà de la force physique, la course peut aider à renforcer son caractère. En se fixant des objectifs évolutifs, en se donnant les moyens de les atteindre, en se surpassant, on développe sa concentration et de sa détermination. La pratique de la course sur des longs trajets, dans des conditions parfois difficiles, renforce son endurance et sa capacité à faire face à de nombreuses difficultés. Ces qualités peuvent être utiles dans bien d'autres domaines que celui du sport.

Améliorer sa coordination : Au-delà d'une simplicité apparente, la pratique de certains types de courses : Trial, course de montagne, sur des terrains difficiles jonchés de racines ou de rocher nécessite une dextérité particulière. Les coureurs habitués à ce type d'épreuves développent leur capacité à contrôler et coordonner leur corps. Observez les coureurs de début de peloton qui descendent des cimes lors des courses de montagne, vous comprendrez quelles sont les qualités qu'ils ont dû développer.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés